publicité

 

Réagir
Ressource documentaire 02/12/2015

Sensibiliser les acteurs de l’aménagement du territoire au risque d’inondation

par La rédaction
Quand la mer monte… © Cepri

Le Centre européen de prévention du risque d’inondation (Cepri) édite à l'occasion de la COP 21 une nouvelle plaquette de sensibilisation consacrée à la thématique de l’influence du changement climatique sur le risque d’inondation, notamment côtière, en France et en Europe.

Les événements météorologiques récents du Sud-Est de la France rappellent une nouvelle fois que le risque inondation est le 1er risque naturel majeur en France. Les acteurs locaux au premier rang desquels les collectivités locales doivent donc anticiper pour pouvoir faire face demain à une possible aggravation du risque d’inondation et de ses impacts sur les populations, les biens et les activités.

La mesure du risque, puisée aux synthèses de travaux scientifiques relayées par le Commissariat général au développement durable (CGDD), ou l’Intergovernmental panel on climate change (IPCC)(1), est propre à frapper les esprits. Ainsi des perspectives annonçant :

  • un impact du changement climatique sur  les cycles hydrologiques et les précipitations en Europe susceptible de multiplier par cinq ou dix d’ici 2100 le coût moyen annuel des inondations fluviales, estimé actuellement à 7 milliards ; 800 000 Européens pourraient être concernés notamment au Royaume-Uni, en France, en Hongrie et en Italie ;
  • une augmentation supplémentaire du niveau moyen de la mer de 25 à 80 cm d’ici 2100 ;
  • le risque en France, dans le pire des cas, de disparition définitive d’environ 140 000 logements et 10 000 établissements, représentant respectivement 80 000 personnes et 26 000 salariés, due à l’augmentation du niveau de la mer (400 000 Européens pourraient être contraints de quitter leur logement entre 2050 et 2100) ;
  • la submersion permanente du tiers des îles de Polynésie française ;
  • un montant des dommages moyens annuels dus aux inondations des côtes européennes, passant de 3 milliards d’euros (coût actuel) à 15 milliards, voire 38 milliards dans le pire des scénarios.

Adapter les territoires concernés

Le Cepri propose aux collectivités de réfléchir dès à présent, certes, à réduire les émissions de GES pour contenir les effets du changement climatique, mais aussi à adapter les territoires.

Les politiques territoriales se préoccuperont notamment, quel que soit le risque d’inondation :

  • d’améliorer leur connaissance des impacts du changement climatique sur le risque local d’inondation.
  • de mettre en œuvre des stratégies flexibles pour pouvoir s’adapter au fur et à mesure que ces impacts seront mieux connus.
  • de privilégier des stratégies “sans regrets” générant des bénéfices multiples (protection de l’environnement, gestion de la ressource en eau, aménagements multifonctionnels…) ayant des impacts positifs même en l’absence d’augmentation du risque d’inondation.
  • de favoriser les mesures organisationnelles (sensibilisation des populations, préparation à la gestion de crise, planification de la continuité d’activité…), peu coûteuses.
  • de réfléchir à l’organisation de la relocalisation des terres dans le cadre de la stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte, en renforçant les dispositifs de gestion de crise (PCS, Orsec…), en développant au sein de la population une culture des risques littoraux, notamment concernant les bons comportements à adopter, en privilégiant les “techniques de gestion douces” respectueuses de l’environnement (réhabilitation des dunes, rechargement raisonné de plages…) et en réservant les opérations lourdes de protection aux secteurs les plus densément peuplés.
Note 01:

Les projections présentées sont principalement issues de travaux conduits par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs dans le cadre du projet européen Climate Cost conduit entre 2007 et 2011. - Retourner au texte

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous