publicité

 

Réagir
Ressource documentaire 30/11/2015

Rapport annuel sur l’état de la fonction publique, l’édition 2015

par La rédaction
visuel-rapport-annuel-dgafp © DGAFP

Le « Rapport annuel sur l'état de la fonction publique », édition 2015, présenté au Conseil commun de la fonction publique (CCFP) le 24 novembre 2015, est disponible en ligne sur le site de la fonction publique.

Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, rappelle en préambule les trois objectifs majeurs de la politique de modernisation de la fonction publique conduite par le gouvernement :

  • répondre aux demandes nouvelles des usagers en matière d’offre et de proximité de services publics ;
  • s’adapter aux nouvelles organisations de l’Etat et des collectivités locales, notamment dans le cadre de la réforme territoriale ;
  • faire évoluer les pratiques de travail et améliorer la condition de vie des agents publics.

L’accueil de 500 000 jeunes en apprentissage en 2017

La ministre souligne une nouvelle fois la volonté de l’Etat de disposer d’« une fonction publique plus à l’image de la société », exempte de discriminations et recherchant l’exemplarité. Une perspective tracée notamment par le comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté du 6 mars 2015. Et dans laquelle s’inscrit l’objectif d’accueillir 500 000 jeunes en apprentissage en 2017 afin de contribuer à leur insertion sociale.

Le titre I du rapport traite des « Politiques et pratiques de ressources humaines » en 2014-2015. Le titre II, « Faits et chiffres » fournit les chiffres et des analyses sur les ressources humaines des trois versants de la fonction publique(1).

A noter. Dans ces résultats annuels, les établissements sociaux et médico-sociaux sont intégrés pour la première fois dans les statistiques portant sur les rémunérations, offrant désormais une vision d’ensemble de la fonction publique hospitalière. Les synthèses sur les rémunérations ainsi que sur les départs en retraites sont enrichies. Deux dossiers d’études inédites comparent les comportements entre les secteurs public et privé : l’un centré sur le lien entre conditions de travail et absences pour raison de santé ; le second sur la participation des agents publics aux formations professionnelles et leur aspiration à développer leurs compétences.

Références

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous