publicité

 

Réagir
Elections 24/11/2015

Elections régionales : les programmes des candidats consultables en ligne

par Aurélien Hélias
Propagande électorale

Le top départ de la campagne officielle des élections régionales des 6 et 13 décembre a été donné le 23 novembre. Une campagne désormais dématérialisée pour favoriser la participation à ce scrutin unique sous bien des aspects. L’occasion pour le ministère de l’Intérieur de rappeler les règles de la propagande… en ligne.

Cet article fait partie du dossier:

Elections régionales : 13 réorganisations capitales

voir le sommaire

Depuis le 23 novembre, date à laquelle a débuté la campagne officielle, les professions de foi et les bulletins des listes des candidats sont consultables en ligne sur un site dédié du ministère de l’Intérieur.

La place Beauvau « avait lancé une expérimentation innovante lors des élections départementales 2015 : la mise en ligne des professions de foi et des bulletins de vote des candidats sur internet dans cinq départements pilotes. A l’occasion des élections régionales et aux assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique, ce service est étendu à toute la France. Ainsi, toutes les régions et collectivités concernées par le scrutin des 6 et 13 décembre mettront en place ce dispositif », a confirmé le ministère ce lundi.

Faciliter la participation, un objectif ambitieux

Objectif affiché : « Faciliter l’accès de tous à l’information électorale » et notamment  la connaissance des professions « depuis un ordinateur, une tablette, un téléphone connecté à internet ».

Et, bien sûr, favoriser la participation électorale pour un scrutin « fragile », touchant de nouvelles circonscriptions très larges. Un scrutin se déroulant en décembre, cas unique depuis… l’élection présidentielle de 1965.

Aucune élection locale – qu’ils s’agissent de régionales, cantonales ou municipales – ne s’est tenue à ce jour, sous la Ve république, à une période si tardive de l’année.

A ces éléments structurels vient s’ajouter le contexte politique et médiatique exceptionnel, naturellement monopolisé par les attentats de Paris, éloignant un peu plus ces élections des centres d’intérêt des Français. 

Quid de la propagande sur les sites des candidats ?

Par ailleurs, le ministère rappelle que « les candidats ont la possibilité d’ouvrir des sites internet spécifiques » mais aussi «d’utiliser leurs sites personnels dans un but de propagande électorale. Les sites interactifs (les blogs) sont assimilés, en l’état actuel de la jurisprudence, à des sites internet ordinaires », est-il précisé.

Prudence toutefois : comme pour la propagande « papier », Il est interdit « de diffuser de nouveaux messages à caractère de propagande électorale sur ces sites, la veille et le jour du scrutin », alerte le ministère. Seule concession autorisée par le droit électoral, « le site non modifié peut cependant rester en ligne ».

Thèmes

Sommaire du dossier

21 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous