publicité

 

Réagir
Téléphonie mobile 09/11/2015

Bercy publie la liste des communes situées en zone blanche à raccorder avant fin 2016

par La rédaction
Antennes relais, toujours en débat © Flickr-CC-P.VandeVelde

238 communes rurales doivent être raccordées d'ici un an à la téléphonie mobile, a annoncé le ministère de l'Economie le 6 novembre. Un appel à projets sera aussi lancé pour la couverture mobile de 800 sites d’intérêt économique ou touristique.

Cet article fait partie du dossier:

Fibre optique, e-services, éducation, patrimoine... les chantiers numériques des collectivités

voir le sommaire

D’ici fin 2016, 238 communes rurales, qui en étaient jusqu’alors dépourvues, bénéficieront d’un accès à la téléphonie et à l’internet mobiles. Le ministère de l’Economie et le secrétariat d’Etat au numérique ont diffusé le 6 novembre une liste de 171 de ces communes auxquelles viennent s’ajouter 67 communes déjà identifiées précédemment.

« Afin de s’assurer qu’aucun territoire n’a été oublié, cette liste sera complétée dans les prochaines semaines, le temps que les dernières mesures soient faites sur le terrain », précise Bercy.

Liste complémentaire pour la 3G

Le gouvernement avait pris l’engagement, lors du premier comité interministériel aux ruralités de mars 2015, d’achever la couverture de l’ensemble des communes de France en téléphonie mobile.

« Au-delà de cette première urgence, les quatre opérateurs nationaux sont également tenus par la loi d’équiper en internet mobile (3G ou 4G) plus de 2 200 communes rurales qui n’ont aujourd’hui accès qu’au seul service de téléphonie (2G). Ces 2 200 communes devront être couvertes au plus tard d’ici la mi-2017 », rappelle l’exécutif.

Un référent unique à l’agence du numérique

Celui-ci annonce pour début 2016 le lancement d’un « appel à projets pour la couverture mobile, à la demande des collectivités et au-delà des seuls centres-bourgs, de 800 sites d’intérêt économique ou touristique dépourvus de couverture ».

Un point de contact unique dédié à la couverture mobile au sein de l’agence du numérique devra permettre « d’orienter les collectivités locales et d’identifier, avec elles, les problèmes de couverture mobile qu’elles rencontrent dans ces zones ». 

Sommaire du dossier

17 articles Lire le 1er article

Réagissez à cet article

  1. Merci de penser aux personnes irradiées par les antennes relais,les wifis des voisins et les portables !!! où vont-ils vivre voire survivre pour beaucoup d’entre-eux ??

  2. Et Villeneuve lecussan 31580 Midi-Pyrénées encore et toujours en zone blanche et meme pas dans la liste que faire?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous