publicité

 

Réagir
Aménagement sanitaire 23/09/2015

Les recettes du CGET pour lutter contre la désertification médicale

par La rédaction
Territoires : comment attirer de jeunes médecins ? © Flickr-CC-www.audio-luci-store.it

Comment attirer des médecins généralistes dans les territoires ruraux et périurbains quand ces derniers semblent se muer inexorablement en déserts médicaux ? Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) a analysé les principaux facteurs d’attractivité pour l’installation des jeunes médecins : favoriser le travail temporaire, proposer des nouveaux cadres d’exercice, communiquer au niveau régional… Le successeur de la Datar identifie aussi des leviers d’action pour favoriser cette attractivité et avance des bonnes pratiques.

Cet article fait partie du dossier:

La santé, une mission nouvelle pour les collectivités territoriales

voir le sommaire

Télécharger la publication

A noter que le CGET rappelle dans sa publication les mesures du comité interministériel aux ruralités du 13 mars 2015 visant à enrayer la désertification médicale.

Depuis cette date, un second comité interministériel s’est tenu le 14 septembre avec l’annonce de trois nouvelles mesures visant l’accessibilité des soins :

  • la signature de 1 700 contrats pour favoriser l’installation de jeunes médecins;
  • l’instauration d’un objectif de 1 000 maisons de santé en service d’ici 2017 ;
  • et la formation de 700 médecins correspondants du Samu.


Sommaire du dossier

28 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous