publicité

 

Réagir
Assemblée des départements de France 12/08/2015

Hermeline Malherbe (Pyrénées-Orientales) travaille sur le développement durable et les politiques foncières

par Aurélien Hélias
Hermeline Malherbe, présidente du CD des Pyrénées-Orientales © M. Jauzac/CG66

Ils sont 13 présidents de conseil départemental à avoir été nommés le 10 juin à la tête d’une commission thématique à l’ADF, dans la foulée du changement de majorité de l’association désormais présidée par Dominique Bussereau. Chaque jour, Le Courrier des maires vous fait découvrir le profil d'un de ces élus, ses réalisations locales et ses prises de position dans le champ de compétence attribué, et les enjeux à relever dans le contexte financier et institutionnel issu notamment de la loi Notre. Aujourd’hui, la présidente de la commission Développement durable : Hermeline Malherbe (Pyrénées-Orientales).

Cet article fait partie du dossier:

Mandat départemental 2015-2021 : les batailles de l’ADF

voir le sommaire

Jusqu’alors vice-présidente de la commission Environnement de l’ADF, la sénatrice des Pyrénées-Orientales Hermeline Malherbe prend la tête d’une commission plus large dédiée au développement durable.

Cadre de vie, logique d’agenda 21, transition énergétique et politiques foncières départementales constitueront le fond de ses travaux. Et ce alors que les départements ont conservé la responsabilité des espaces naturels sensibles que le législateur avait un temps pensé transférer aux régions.

Pour une gestion économe de l’eau

S’agissant des transports et du développement durable, le conseil départemental et sa présidente, en poste depuis 2010, ont d’abord pour ambition de favoriser l’usage des transports publics et notamment de « maintenir le bus à un euro ».

Au chapitre énergétique, Hermeline Malherbe, également sénatrice, milite depuis plusieurs années pour une gestion publique de l’eau qui « ne peut être marchandée ».

Encourager l’agriculture bio et les énergies renouvelables

En matière agricole, l’exécutif se fixe un objectif ambitieux : 20% de surface agricole cultivée en bio d’ici trois ans. Le département est déjà le premier de France en la matière avec 15,2% de ses surfaces agricoles dédiées aux cultures bio, soit 12 800 hectares.

Autre axe de travail dans le département : minimiser le recours aux produits phytosanitaires, dont l’usage a déjà été diminué de 70% depuis 2008.

Autre signal encourageant s’agissant du développement durable, reçu par le département récemment : le Parc naturel des Pyrénées catalanes et l’Espace entreprises Méditerranée des Pyrénées-Orientales font partie des six lauréats retenus par l’appel à projets « Territoires à énergie positive pour la croissance verte » récompensant « des projets de développement durable exemplaires ».

Sommaire du dossier

17 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous