publicité

 

Réagir
Assemblée des départements de France 10/08/2015

Yves Krattinger (Haute-Saône) à la tête d’une large commission sur les « égalités »

par Aurélien Hélias
KRATTINGER-photo-L-Cheviet

Ils sont 13 présidents de conseil départemental à avoir été nommés le 10 juin à la tête d’une commission thématique à l’ADF, dans la foulée du changement de majorité de l’association désormais présidée par Dominique Bussereau. Chaque jour, Le Courrier des maires vous fait découvrir le profil d'un de ces élus, ses réalisations locales et ses prises de position dans le champ de compétence attribué, et les enjeux à relever dans le contexte financier et institutionnel issu notamment de la loi Notre. Aujourd’hui, le président de la commission Egalités : Yves Krattinger (Haute-Saône).

Cet article fait partie du dossier:

Mandat départemental 2015-2021 : les batailles de l’ADF

voir le sommaire

Président de l’exécutif départemental depuis 2001, l’ancien sénateur de la Haute-Saône, l’un des quatre présidents PS de départements nommé à la tête d’une commission par l’ADF, a pris la tête d’une très large commission consacrée aux « égalités ». Celle-ci doit s’entendre en premier lieu par le terme désormais en vogue « d’égalité des territoires » comme le ministère éponyme.

Sur ce chapitre et son pendant, les services publics locaux, celui qui est aussi patron de l’Institut des routes, des rues et des infrastructures pour la mobilité (Idrrim), devrait tout logiquement travailler sur l’accessibilité de ces services en milieu périurbain plus encore en milieu rural, comme le prouve le dernier commentaire twitter de l’élu sur la réunion dédiée aux nouvelles ruralités (rappelons qu’il fut également, en 2012, le responsable du pôle « Territoires, services publics et ruralité » du candidat à la présidentielle François Hollande) :


Au lendemain de sa réélection, l’ancien sénateur disait d’ailleurs sa volonté d’engager « la poursuite du désenclavement [et] le déploiement du très haut débit sans lequel il n’y a pas d’avenir » pour la Haute-Saône. Mais aussi de conforter « les solidarités territoriales, avec la mise en œuvre des contrats que nous avons signés avec chacune des communautés de communes ».

Egalité homme-femme et citoyenneté

Yves Krattinger devra aussi « plancher » sur d’autres égalités : la parité homme-femmes et l’égalité des chances, à savoir l’éducation. Et ce à l’heure où les départements conservent la responsabilité des collèges, de même que les politiques jeunesse et d’éducation populaire, après le vote définitif de la loi Notre.

Celui qui pilota à l’hiver 2011-2012 les « Etats généraux de la démocratie territoriale » du Sénat devra aussi explorer les moyens pour les départements d’aider « au développement de la citoyenneté ».

Enfin, l’élu qui a détenu dans sa carrière politique au moins un mandat dans chacun des niveaux de l’administration publique locale – maire, président d’une communauté de communes et conseiller régional en plus de son mandat de conseiller départemental depuis 1988 – travaillera aussi sur des dossiers plus techniques encore : la fonction publique territoriale ainsi que le paritarisme.

Sommaire du dossier

17 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous