publicité

 

Réagir
Enjeu 01/07/2015

Faut-il vraiment mutualiser la communication ?

par Maud Parnaudeau
Ordonnance du 3 août 2016 : le public mieux associé aux décisions, le dialogue environnemental renforcé © Flickr-CC-Ecorem

Stratégique, la communication n’est pas un service support aussi « mutualisable » que les autres. Ceux qui s’y sont frottés en sont parfois revenus. Pour ou contre le service com’ unique ? Chacun avance ses arguments.

La question a été posée lors de la journée d’étude sur la communication intercommunale organisée par le réseau Cap’Com et l’Assemblée des communautés de France (AdCF), le 10 avril dernier. Faut-il vraiment mutualiser la communication ? Une fonction support que le gouvernement a placée parmi les cinq à mutualiser en priorité, au même titre que les ressources humaines, la commande publique, le juridique et l’informatique. Au plus près des enjeux Oui mais voilà, la communication n’est pas une compétence comme une autre. Sa dimension stratégique la place au plus près des enjeux politiques et des élus eux-mêmes. Rien d’étonnant donc à ce que seulement 3 % des communautés de communes (CC) et 7 % des communautés d’agglomérations (CA) et métropoles disent avoir mutualisé leur service communication avec leurs communes membres, selon le Baromètre 2015 de la communication intercommunale((Ré ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous