publicité

 

Réagir
Transparence de la vie publique 30/04/2015

La transparence de la vie politique ne fait pas beaucoup d’adeptes

par Martine Kis
marianne-herreneck-flou-fotolia © Fotolia

Transparency France avait demandé aux candidats aux municipales des engagements sur la transparence de la vie publique. Peu l'ont fait. Encore moins ont respecté leurs engagements, un an après les municipales.

Cet article fait partie du dossier:

La transparence de la vie politique

voir le sommaire

Lors de la campagne des élections municipales, Transparency France avait demandé aux candidats de s’engager sur l’exemplarité de l’exercice de leur futur mandat. Seuls 70 candidats se sont engagés, dont 10 ont été élus. Un peu plus d’un an après les élections, Transparency France réalise un, maigre, premier bilan.

Sur les 10 maires, seuls 5 ont lancé des initiatives correspondant à leurs engagements et l’ont fait savoir sur leur site internet ou en répondant aux questions de Transparency. Pour compenser, il s’agit de grandes collectivités.

© Transparency-France Le tableau dressé par Transparency-France pour les dix (courageux) élus qui s’étaient engagés à l’exemplarité.

Grenoble
Eric Piolle a publié sa déclaration de patrimoine et ne cumule pas les mandats. Les documents et informations budgétaires de la collectivité sont facilement accessibles.

Metz
Dominique Gros ne cumule pas les mandats, a rendu public son patrimoine ainsi que le tableau des indemnités des élus. La présidence de la commission des finances a été attribuée à l’opposition.

Paris
Anne Hidalgo n’exerce pas de mandat parlementaire et a publié son patrimoine. Le conseil municipal a adopté un code de déontologie qui va plus loin que la loi en matière de prévention des conflits d’intérêts. Un budget participatif a été créé.

Strasbourg
Roland Ries ne s’est pas présenté aux sénatoriales et ne cumule donc plus. Le conseil municipal a adopté une charte de déontologie avec nomination d’un déontologue.

Toulouse
Jean-Luc Moudenc a démissionné de son mandat de député.

Afin d’encourager les élus locaux, Transparency France a développé un kit d’action locale pour que les citoyens interpellent directement leurs élus et fassent connaître à l’association les initiatives engagées.

Références

Thèmes

Sommaire du dossier

31 articles Lire le 1er article

Réagissez à cet article

  1. Un des points qui avance bien, dans ces dix élus, est le non cumul des mandats, 9 sur 10 est un bon score. Cela rentre petit à petit dans un cadre de pensée ou chacun se rend compte qu’il ne peut être partout à la fois et faire du « bon travail ». Le cumul est un symbole de non transparence, et de non respect des autres.
    Pour le reste, personne n’est très emballé par la transparence du patrimoine des élus. Un effort est fait sur la déontologie, il est bien de l’encourager.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous