publicité

 

Réagir
Mandat 16/04/2015

70 ans après, les femmes sont-elles des électeurs comme les autres ?

par Laurence Denès
A voté ! © Flickr-CC-L.Vagner

Les femmes votent pour la première fois en France lors des élections municipales d’avril et mai 1945. Sept décennies plus tard, les électrices constituent toujours la majorité du corps électoral. Pour autant, leurs voix pèsent-elles dans la mise en œuvre de l’action publique locale ?

Après avoir été l’un des premiers pays à instaurer le suffrage universel masculin, la France l’étend enfin aux femmes le 21 avril 1944 : « Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes ». Depuis, on sait le chemin difficile qu’il aura fallu emprunter pour faire sauter les verrous de ce que Réjane Sénac – chercheuse CNRS au Cevipof et présidente de la commission parité au Haut conseil à l’égalité femmes-hommes (HCEfh) – nomme le « contrat social fraternel », et pénétrer le monde politique. Mais quid du vote même des femmes ? En soixante-dix ans, celui-ci a-t-il évolué et sa prise en compte a-t-elle modifié l’offre électorale ?

A lire. Les témoignages de Michel Roussy, maire d’Arpajon-sur-Cère (6 200 hab., Cantal), Marie-France Beaufils, sénatrice-maire de Saint-Pierre-des-Corps (15 300 hab., Indre-et-Loire) ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous