publicité

 

Réagir
L’Enjeu 20/01/2015

Fusions de collectivités : quand la France s’inspire de l’Europe

par Aurélien Hélias, Martine Kis
Réforme territoriale, bien peser les enjeux © Flickr/C.Helle

L’adoption définitive par le Parlement de la loi de fusion des régions et la suppression, évoquée, des départements, met au jour l’influence nouvelle des préceptes européens en France. Communes nouvelles incitées financièrement et projets locaux de fusion des départements vont aussi dans ce sens.

Cet article fait partie du dossier:

Réforme territoriale et fusions : les communes nouvelles

voir le sommaire
Article publié dans le "Courrier des maires et des élus locaux", n°286, janvier 2015La réforme territoriale est au milieu du gué : le Sénat n’a débuté que le 16 décembre en première lecture l’examen du projet de loi « Notre », de nouvelle organisation territoriale de la République. Et pourtant, alors que la nouvelle répartition des compétences n’est pas encore votée, un pan entier de la réforme est déjà entériné : celui de la nouvelle délimitation des régions, adoptée définitivement par le Parlement le 17 décembre, sur laquelle le Conseil constitutionnel doit toutefois se prononcer.CompétitivitéLongtemps décrié par l’opposition, pointant du doigt l’incongruité de fixer le contenant (les nouveaux périmètres administratifs locaux) avant de fixer le contenu (les compétences), le gouvernement a finalement tenu bon, invoquant les arguments financiers - gains de mutualisation, économies d’échelle - et une compétitivité territoriale à accroître pour justifier les fusions ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous