publicité

 

Réagir
Mandat 13/11/2014

Six mois de mandat : le réel, grand bûcher des présupposés

par Laurence Denès
Maire, mandat © S. Gautier

Ils ont, en mars, accédé pour la première fois à la magistrature locale. Simples citoyens, déjà élus d’autres instances ou anciens conseillers municipaux : jusqu’où la réalité est-elle fidèle à leurs projections ? Les nouveaux maires de 2014 tirent le bilan de leur premier semestre de mandat.

Article publié dans "Le Courrier des maires et des élus locaux", n° 284, novembre 2014 « Mais que diable allait-il faire dans cette galère ! », s’interroge celui-ci tandis que cet autre lance, plus figue que raisin : « Toujours vivant ! »… De l’interrogation chère à Molière à l’exclamation signée Robert Lamoureux, le constat, unanime, est in fine résumé par Frédéric Chéreau, maire de Douai (42 000 hab., Nord) : « Quelles que soient sa préparation et sa connaissance préalable de la vie territoriale, la réalité dépasse largement les présupposés ! » Il y a d’abord le temps, à la relativité éprouvée ! Ancien conseiller municipal dans une autre commune, Bertrand Spindler bénéficiait à l’évidence « d’une bonne vision de la nature de l’engagement local ». Mais aussitôt élu à la mairie de La Tronche (6 500 hab. Isère), l’homme reçoit une première révélation : « La dila ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous