publicité

 

Réagir
Mouvement sportif 09/09/2014

« Sentez-vous Sport » : les collectivités en relais du Comité national olympique et sportif français

par David Picot
Coureurs synchrones © Flickr-CC-Caraveo

Les 5 000 manifestations organisées en France permettront-elles d’accueillir des millions de visiteurs venus tester de nombreuses activités ? C’est du moins l’ambition du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) qui organise du 13 au 21 septembre l’opération « Sentez-vous-Sport ». Celle-ci implique 15 villes phares et des centaines d’autres collectivités locales qui se préparent à accueillir le public.

« Nous sommes au début d’un vrai phénomène de société qui peut avoir un impact considérable ». Denis Masseglia, président du CNOSF est confiant. Présentée ce 9 septembre au matin à la Maison du Sport français (Paris), la 5e édition de « Sentez-vous Sport » est celle de tous les records… attendus.

Cette année, le programme s’étire sur 9 jours contre 7 en 2013 et 5 en 2012. Plus de 5 000 manifestations seront organisées (1 500 l’an dernier) et le nombre de visiteurs (1 million en 2013) devrait lui aussi exploser.

« Optimiser » les politiques sportives locales
Lancée dans une relative discrétion en 2010, cette opération vise à encourager les Français à pratiquer une activité physique, idéalement dans une structure associative. Et elle consiste à les toucher, là où ils se trouvent : à l’école, à l’université, sur leur lieu de travail et bien sûr dans leur ville. « L’implication des collectivités est fondamentale dans la réussite de l’événement », poursuit Denis Masseglia qui a signé en 2011 un partenariat avec l’Association des maires de France (AMF).

© CNOSF/KMSP De gauche à droite : Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Denis Masseglia, président du CNOSF et Thierry Braillard, secrétaire d’Etat aux Sports.

« Les villes sont nos relais. D’une manière générale, leur investissement est logistique et humain pour accueillir le public en soutien du mouvement sportif local (le comité départemental olympique et sportif, les clubs…) ou en tant qu’organisateur d’activités. Un peu à l’image de ce qu’elles font lorsqu’elles mettent en place une journée des associations. Mais là en plus, nous leur proposons d’optimiser leur action en obtenant le label “Sentez-vous Sport” ». Dans ce cadre, un kit d’animation et de communication leur est fourni.

Ouvrir le patrimoine sportif
Quinze « villes phares », comme les appellent le CNOSF, sont également mobilisées : Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Mulhouse, Nantes, Nice, Paris (La Défense), Rennes, Rouen, Saint-Denis (La Réunion) et Toulouse.

L’enjeu pour chacune d’entre elles est bien sûr de regrouper un maximum d’activités sportives sur un même lieu. Illustration avec Toulouse l’an passé : 76 disciplines ont été présentées sur le site du lac de Labège, 76 comités départementaux étaient de la fête au même titre que 36 communes associées !

Avec le recul, Brigitte Linder, directrice du CDOS de Haute-Garonne, estime que « Sentez-vous Sport a généré la signature de 370 licences supplémentaires sur le département ».

Cette année, l’implication des villes prend une autre dimension avec les Journées du Patrimoine sportif les 20 et 21 septembre. L’occasion pour le public de pousser les portes de Roland-Garros, du centre national de Clairefontaine, de l’INSEP, du Musée national du Sport à Nice et de nombreux autres édifices publics en France.

 

En 2015, une dimension européenne
Denis Masseglia a la mine réjouie. L’opération affiche une si belle santé qu’elle voit revenir deux acteurs institutionnels de poids qui l’avaient snobé par le passé : le ministère des Sports et celui de la Santé. Un retour opportun alors que “Sentez-vous Sport” s’apprête à franchir une nouvelle étape en 2015. L’événement sera intégré à la toute première semaine européenne du sport, qu’il a plus ou moins inspiré. « Disons que notre expérience a permis à la commissaire européenne chargée des sports, Androulla Vassiliou, de prendre conscience qu’une opération de ce type pouvait fonctionner », conclut le président du CNOSF.

Références

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous