publicité

 

Réagir
Energie 02/07/2014

Picardie : le premier service public de l’efficacité énergétique bientôt opérationnel

par Emmanuelle Lesquel
Rénovation thermique © Flickr-CC-M.Turbin

Les premiers travaux de rénovation énergétique pilotés par le service public de l'efficacité énergétique (SPEE) picard – créé fin 2013 et premier du genre – devraient démarrer à l'automne. La région a choisi de mettre en place une régie pour piloter cette nouvelle compétence d'efficacité énergétique, issue de la loi Brottes.

Cet article fait partie du dossier:

Maîtrise de l’énergie et énergie renouvelable : le défi de la transition énergétique

voir le sommaire

« Notre schéma régional climat air énergie (SRCAE) montre un déficit d’outils pour accompagner l’habitat privé. Les élus doivent s’engager sur ces questions. Nous avions déjà lancé le prêt à taux zéro mais il exclut beaucoup de personnes. Avec le SPEE nous allons pouvoir toucher ceux qui ne peuvent accéder aux prêts habituels et financer jusqu’à 30 000 euros par logement sur 20 ou 25 ans », se félicite le président de la région Picardie et de la régie, Claude Gewerc, qui ajoute que la Banque européenne d’investissement (BEI) est prête à les suivre sur ce programme.

20 chantiers pilotes à la rentrée
« Nous souhaitons démarrer rapidement une phase pilote de 20 chantiers tests de rénovation thermique d’habitat de particuliers en tiers financement. La régie accompagnera tout le processus, du diagnostic au suivi des travaux et des résultats durant 5 ans, et avancera la somme nécessaire aux usagers qui ne peuvent accéder aux prêts habituels. Le remboursement se fera via les économies d’énergies réalisées », résume Céline Willierval, responsable communication et marketing de la régie.

Sur le terrain, les deux techniciens de la régie déjà recrutés sont en train de rencontrer les particuliers sur deux territoires pilotes afin de leur expliquer le dispositif. « Un troisième technicien sera recruté à la rentrée, ce qui portera à 6 le nombre de salariés de la régie », détaille Céline Willierval.

Grâce au SPEE la région espère réussir à engager d’ici 2017 la rénovation thermique de 2 000 logements avec une réduction des consommations énergétiques d’au moins 50% . « A partir de 2018 l’objectif est d’atteindre 10 000 rénovations par an et de générer ainsi 3 500 emplois dans le bâtiment.

50 millions d’euros
Pour couvrir les frais inhérents à la constitution et au fonctionnement de la régie, cette dernière a été dotée par la région de 8 millions d’euros. Au total, pour financer les 2 000 premières opérations pilotes, est prévu un budget de 50 millions d’euros, dont 42 millions sous forme de prêt de la BEI.

« L’objectif de la régie c’est d’être autonome financièrement le plus rapidement possible. La contribution au service public sera de 1 550 euros HT pour couvrir l’ensemble du parcours de service, du diagnostic thermique à la réalisation et au suivi des travaux de rénovation. Cette contribution pourra être intégrée dans le tiers financement », précise Céline Willierval.

Pour lancer la dynamique auprès des professionnels et les inciter à se regrouper pour être en capacité de répondre à des appels d’offres d’envergure la région devrait lancer prochainement un appel à candidatures « groupement d’entreprises en faveur de la performance énergétique des bâtiments ». Afin que tous les acteurs soient prêts à rentrer simultanément dans la réalisation concrète et massive de travaux.

Chiffres Clés

  • 13 000 logements par an (dont 3 000 logements sociaux) en rénovation énergétique, soit 300 millions d'euros de travaux sont prévus dans le cadre du schéma régional climat air énergie de Picardie.
  • La région compte 1 914 900 habitants et 800 000 logements construits pour les deux tiers avant 1975.

Références

  • Loi n° 2013-312 du 15 avril 2013 visant à préparer la transition vers un système énergétique sobre et portant diverses dispositions sur la tarification de l'eau et sur les éoliennes (dite « loi Brottes »)

Sommaire du dossier

17 articles Lire le 1er article

Réagissez à cet article

  1. Bonjour,
    Quel est le BP 2014 de la région Picarde ?
    Qui paie cette contribution de 1500 € HT ?
    Quel sont les statuts juridiques du SPEE et de son personnel ?
    Quel est le cout moyen d’une rénovation energétique pour un particulier ?
    Serez-vous attentif à Analyse du Cycle de Vie et l’empreinte écologique de chaque produit d’efficacité énergétique ?
    Bonne réception

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous