publicité

 

Réagir
Métropoles 21/05/2014

Gérard Collomb signe son retour à la tête de l’Association des communautés urbaines

par Aurélien Hélias
Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur © Ville de Lyon

Déjà président de l’Acuf de 2009 à 2012, le patron du Grand Lyon peut voir dans cette élection à l’unanimité une marque de confiance des présidents de communautés urbaines à l’égard de celui qui a le plus poussé à l’intégration métropolitaine et à sa reconnaissance dans la dernière loi d'affirmation des métropoles.

C’est à l’unanimité que le maire et président de la communauté urbaine (CU) de Lyon a été élu à la présidence de l’Acuf, l’association qui fédère ces grandes communautés appelées, pour la plupart, à devenir métropoles en 2015.

Déjà à la tête de l’association de janvier 2009 à novembre 2012, le sénateur-maire (PS) Gérard Collomb succède à Michel Delebarre, président de l’Acuf de novembre 2012 à avril 2014, mais défait aux dernières municipales à Dunkerque (Nord).

Christian Estrosi (Nice), premier vice-président, et Johanna Rolland (Nantes), vice-présidente, font leur entrée au bureau en tant que vice-présidents.

Préserver le pouvoir d’investissement des agglomérations
En portant à sa tête Gérard Collomb, l’Acuf met en avant le héraut du fait métropolitain, qui a « gagné » pour sa communauté urbaine dans la dernière loi de modernisation de l’action publique (Mapam) un statut spécifique de collectivité à part entière, absorbant sur son territoire les compétences du département. Un modèle qui inspire aujourd’hui le gouvernement dans son projet de réforme territoriale où les départements sont appelés à disparaitre.

A charge pour l’association de relever au moins deux défis, selon son communiqué du 20 mai :

  1. « l’affirmation du rôle des villes et agglomérations au moment où une réforme territoriale majeure est annoncée » ;
  2. et la « nécessité de préserver l’investissement local, clé de l’emploi et de la croissance dans les territoires, au moment où l’effort demandé aux collectivités locales dans le cadre du redressement des comptes publics met en danger leur rôle de locomotives économiques au service de l’ensemble du territoire national ».

« Face à ces défis, l’ACUF s’est engagée à poursuivre son rapprochement avec l’Association des maires de grandes villes de France » (AMGVF), association qui vient, elle aussi, de renouveler son bureau.

 

Le conseil d’administration de l’Acuf

  • Joaquim Pueyo, CU d’Alençon
  • Philippe Rapeneau, CU d’Arras
  • Alain Juppé, CU de Bordeaux
  • François Cuillandre, CU Brest Métropole Océane
  • Benoit Arrivé, CU de Cherbourg
  • Patrice Vergriete, CU Dunkerque Grand Littoral
  • David Marti, CU du Creusot-Montceau
  • Damien Castelain, Lille Métropole CU
  • Gérard Collomb, CU Grand Lyon
  • Jean-Claude Boulard, CU Le Mans Métropole
  • Guy Teissier, CU Marseille Provence Métropole
  • André Rossinot, CU Grand Nancy
  • Johanna Rolland, CU Nantes Métropole
  • Christian Estrosi, Métropole Nice Côte d’Azur
  • Robert Herrmann, CU de Strasbourg
  • Jean-Luc Moudenc, CU de Toulouse 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous