publicité

 

Réagir
Aide à la décision 07/04/2014

Elus locaux : comment mettre en place en 2014 la réforme des rythmes scolaires

par Sophie Le Gall
Rythmes scolaires © Phovoir

Dans l’optique de la généralisation de la réforme à la rentrée 2014, les équipes nouvellement en place ne disposent que de quelques mois pour poursuivre le travail engagé ou pour concevoir une toute nouvelle organisation. Maîtres-mots : concertation, articulation entre scolaire et périscolaire et… ambition.

Cet article fait partie du dossier:

Collectivités territoriales : l'aménagement des rythmes scolaires

voir le sommaire
Article publié dans "Le Courrier des maires et des élus locaux", n° 278, avril 2014 Fixée par le décret du 24 janvier 2013 relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires, la réforme instaure « dans un objectif d’épanouissement de l’enfant » une nouvelle répartition horaire et ouvre la possibilité au développement du périscolaire via l’introduction de temps d’activités périscolaires (TAP). Selon les grands principes suivants : l’enseignement est dispensé dans le cadre d’une semaine de 9 demi-journées incluant le mercredi matin ; la durée maximale de la journée est de 5 h 30 et celle de la demi-journée de 3 h 30 ; la durée de la pause méridienne ne doit pas être inférieure à 1 h 30. Néanmoins, certains de ces principes peuvent faire l’objet de dérogations (par exemple le choix du samedi matin au lieu du mercredi matin).

1. Former une ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous