publicité

 

Réagir
Gouvernement Valls 02/04/2014

Bernard Cazeneuve ministre de l’Intérieur, Marylise Lebranchu reste à la Décentralisation

par Aurélien Hélias
Bernard Cazeneuve © Flickr-CC-valsts-kanceleja

Le secrétaire général de l'Elysée a annoncé, le 2 février 2014, la composition du gouvernement Valls. Seize ministres sont nommés dans ce gouvernement paritaire. Les noms des secrétaires d'Etat seront divulgués la semaine prochaine. Un gouvernement de continuité : seuls Ségolène Royal et François Rebsamen rejoignent l'exécutif.

Ce nouveau gouvernement tiendra son premier Conseil des ministres vendredi 4 avril à 10 heures.

 •  Bernard Cazeneuve est le nouveau ministre de l’Intérieur, en lieu et place du nouveau Premier ministre, Manuel Valls. Il quitte donc le Budget.

Michel Sapin devient ministre des Finances et des comptes publics, en remplacement de Pierre Moscovici. 

•  Najat Vallaud-Belkacem devient ministre de la Ville, de la jeunesse et des sports. Elle conserve les Droits des femmes. Mais perd le porte-parolat, au profit de Stéphane Le Foll, qui reste ministre de l’Agriculture.

•  Sylvia Pinel est ministre du Logement et de l’Egalité des territoires, portefeuille détenu auparavant par Cécile Duflot.

•  Ségolène Royal est la nouvelle ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie.

•  George Pau-Langevin devient ministre des Outre-mer, à la place de Victorin Lurel.

•  Arnaud Montebourg obtient un large portefeuille: celui de l’Economie, du Redressement productif et du numérique.

•  Annoncée partante, Marylise Lebranchu conserve le ministère de la Décentralisation, de la réforme de l’Etat et de la fonction publique

•  François Rebsamen devient ministre du Travail, de l’emploi et du dialogue social, en lieu et place de Michel Sapin. 

•  Benoît Hamon devient ministre de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

•  Laurent Fabius conserve le Quai d’Orsay, tout comme Aurélie Filipetti la Culture, Christiane Taubira la justice, Jean-Yves Le Drian la Défense et Marisol Touraine la Santé, au sein d’un portefeuille élargi aux Affaires sociales.

Un gouvernement strictement paritaire et de continuité, puisque 8 ministres de Jean-Marc Ayrault conservent tout ou partie de leurs précédents portefeuilles, voire l’élargissent, et alors que seulement deux personnalités, Ségolène Royal et François Rebsamen, font leur entrée dans l’exécutif.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous