publicité

 

Réagir
Ressource documentaire 21/01/2014

Le GART appelle les élus à un « Engagement pour les transports publics et la mobilité durable »

par La rédaction
gart-page-accueil © Gart

Le Groupement des autorités responsables de transport (Gart) publie à l'intention des élus engagés dans la campagne des municipales, un manifeste intitulé « Engagement pour les transports publics et la mobilité durable ».

Cet article fait partie du dossier:

Municipales 2014 : carnet de campagne

voir le sommaire

A l’heure où les Français sont durement touchés par un renchérissement du coût des énergies fossiles qu’aucune mesure politique ne pourra durablement enrayer, les pouvoirs publics ont pour mission d’offrir, là où c’est nécessaire, une alternative à la voiture individuelle par des politiques volontaristes en matière de mobilité durable.

Dans cette perspective, le GART publie un manifeste intitulé « Engagement pour les transports publics et la mobilité durable ». Il dresse un état des actions qu’il a a conduites pour soutenir, promouvoir et développer les politiques de mobilité durable.

Cette contribution à la réflexion des candidats évoque en particulier :

  • la nécessité de continuer les politiques de développement de l’offre de transport public : le manifeste rappelle les investissements considérables réalisés par les AOT dans le cadre des deux premiers appels à projets TCSP, et souligne les difficultés liées au financement du 3e appel à projets TCSP ;
  • la nécessaire articulation des politiques d’urbanisme et de transport ;
  • l’avènement des autorités organisatrices de la mobilité dans le cadre de la loi MAPAM : renforcement de l’intermodalité, développement des systèmes de transport intelligents sous maîtrise d’ouvrage des pouvoirs publics, dernier kilomètre de livraison et politique modernisée de stationnement ;
  • la mise en accessibilité des réseaux de transport, en soulignant en particulier les difficultés financières des AOT mais également le nécessaire engagement des candidats en vue d’atteindre l’objectif de la loi de 2005 ;
  • le volet financement de la mobilité durable, qui évoque notamment l’énorme investissement des collectivités, les difficultés concernant le versement transport, la contribution des usagers, la lutte contre la fraude, et la position du GART sur la gratuité des transports publics ;
  • le principe de libre administration des collectivités locales s’agissant du mode de gestion des réseaux de transport (DSP, régie, SPL…) ;
  • enfin la contribution vertueuse du transport public à l’économie d’un territoire : une filière française, des emplois non-délocalisables.

Références

  • Le manifeste du GART : « Engagement pour les transports publics et la mobilité durable »
  • Le site du GART

Sommaire du dossier

18 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous