publicité

Transition énergétique 31/10/2013

Jeremy Rifkin, le bon plan de la région Nord-Pas-de-Calais 

par Emmanuelle Lesquel
Jeremy Rifkin © Flickr/TEDxBrainport

Devenir en 2050 une des premières régions post-carbone au monde. Avec à la clef la création de 165 000 emplois et l'accès à une énergie verte et coopérative à très faible coût. C'est ce que propose le célèbre économiste américain Jeremy Rifkin dans son « Master Plan » taillé sur mesure pour la région après neuf mois de travail avec tous les acteurs de la région.

7 Email Imprimer

Cet article fait partie du dossier:

Les enjeux de la transition énergétique pour les collectivités locales

voir le sommaire

« Aujourd’hui tous les élus sont en quête de projets fédérateurs. Ils voient le prix des énergies qui augmentent, les difficultés économiques des populations. Le plan de Jeremy Rifkin leur offre une perspective, il créé un espoir. Il est audible à la fois par les collectivités, les entreprises et la population », se félicite Jean-François Caron (EELV), conseiller régional et vice-président du Forum d’orientation de la troisième révolution industrielle.

Pour réussir à prendre le virage en tête reste aux acteurs à réussir à investir à hauteur de 5 milliards d’euros par an (5 % du PIB de la région) d’ici 2050 dans les 5 piliers indispensables à la révolution (voir encadré ci-dessous). Soit un investissement de 200 milliards d’euros pour un retour prévu sur investissement 1,7 fois supérieur.

Pour Philippe Vasseur, président de la CCI de région Nord de France et instigateur de la démarche, trouver des fonds ne devrait pas être le point le plus problématique : « Des solutions de financement nous allons en trouver, nous allons en créer. Nous avons déjà fait le plus dur en réussissant à réunir toutes les forces vives de la région autour du projet ».

L’opportunité dans la contrainte
Grâce à son aura planétaire ou à ses talents de communicants, Jeremy Rifkin, semble en effet avoir réussi à convaincre tous les acteurs du bien-fondé d’entamer une transition énergétique efficace et de vivre les contraintes comme des opportunités.

Collectivités et entreprises ont rassemblé leurs forces dans cette feuille de route présentée le 25 octobre 2013 à Lille, devant une foule attentive à la « prophétie » du charismatique Rifkin. Même Daniel Percheron, président du conseil régional ne s’attendait pas à un tel engouement. De nombreux projets estampillés « Rifkin » sont en train de se développer autour des 5 piliers (lire ci-dessous).

En plus de l’aspect fédérateur du projet, la région a dans tous les cas déjà gagné beaucoup en termes d’image. Les 350 000 euros investis dans l’étude, qui est une première en France et à l’échelle d’une région, semble d’ores et déjà un très bon « plan » médiatique.

 

Les 5 piliers de la « révolution rifkinienne »
– Passer aux énergies renouvelables (photovoltaïque et solaire, éolien, biomasse).
– Développer des bâtiments producteurs d’énergie (remplacer le modèle centralisé de production et de distribution des energies fossiles par des microsites producteur d’énergie verte).
– Se doter de capacité de stockage de l’énergie renouvelable.
– Déployer l’internet de l’énergie (un système de distribution de nouvelle génération fonctionnant sur le modèle d’internet).
– Réinventer la mobilité des personnes et des biens (moyens de transports propres, internet de la logistique…).

Approfondir le sujet
  • Jeremy Rifkin, né le 26 janvier 1945 à Denver dans le Colorado, est un économiste et essayiste américain, spécialiste de prospective. Il a conseillé diverses personnalités politiques. Il est le fondateur et président de la Fondation pour les tendances économiques (Foundation on Economic Trends ou FOET) basée à Washington.
  • "La troisième révolution industrielle", selon Jeremy Rifkin
    Dans son ouvrage « La troisième révolution industrielle » l'économiste démontre qu’après l'alliance de la vapeur et de l'imprimerie au XIXe siècle, et celle du moteur à explosion et de la télétransmission au XXe siècle, la troisième révolution industrielle sera basée sur la combinaison des énergies renouvelables et de la communication en réseaux. Cette nouvelle révolution qui devrait offrir les bases d'une croissance durable tout au long du XXIe siècle a selon lui déjà débuté.
    « La 3e révolution industrielle. Comment le pouvoir latéral va transformer l'énergie, l'économie et le monde », Éditions Les Liens qui libèrent, 2012

Sommaire du dossier

28 articles Lire le 1er article

Réagissez à cet article

  1. Rifkin est surtout un charlatan, et il est dommage qu’un type pareil ait une telle audience … Il serait temps de sortir un peu du green washing …
    pour les personnes intéressées par des infos factuelles et ordres de grandeur pour les renouvelables, la meilleure référence/synthèse actuelle est certainement le livre de D MacKay, gratuit en pdf.
    VO :
    http://www.withouthotair.com/
    traduction française :
    http://www.amides.fr/sewtha.html

  2. La troisieme révolution industrielle devrait concerner encore plus les pays en voie de developpement ! souhaitons que ce message de la troisieme révolution est une bouffée d’oxygene

  3. J’ai le sentiment que ce projet est un doux rêve, complètement surréaliste et loin des dures réalités du monde réel. Il va défigurer la Région NPDP avec des milliers d’éoliennes qui vont supprimer les terres agricoles, augmenter le prix du kWh, détruire plus d’emplois qu’il ne va en créer et ruiner la Région…

  4. ) Post-carbone? Cela est absurde, car la vie est basée sur la chimie du carbone. Post-CO2? Impossible! Rien qu’en respirant, nous émettons du CO2, et le CO2 est indispensable à la photosynthèse, donc à toute la chaîne de la vie. Si l’on veut une énergie compétitive, sans intermittence, sans massacre de biodiversité, sans défiguration des paysages, il faut proscrire les EnR et financer la R&D pour les centrales à surgénérateur et à thorium, qui pourraient produire de l’énergie électrique pendant plusieurs millénaires. Le surgénérateur fonctionne en petite centrale (Phoenix) et il pourrait produire de l’énergie décentralisée en NPDC.

  5. L’éolien? Une catastrophe écologique en Chine, mais frappée d’omerta par WWF, GreenPeace et autres… Comment se fait-il que M. Rifkin soutienne un tel désastre écologique en se faisant le chantre de l’éolien (idem pour le solaire) ? Par dogmatisme, pour « sauver la Planète »? Voir :
    http://www.contrepoints.org/2013/11/05/145159-eoliennes-terres-rares-et-desastre-environnemental-une-verite-qui-derange?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Contrepoints2+%28Contrepoints%29

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité