publicité

 

Réagir
Congrès de l'AMGVF 25/09/2013

Municipales 2014 : la sécurité priorité numéro 1 dans les grandes villes selon un sondage

par Aurélien Hélias

Si l’emploi constitue l’enjeu prioritaire des Français à l’approche des élections municipales, cette thématique est supplantée par la sécurité dans les villes de plus de 100 000 habitants, selon un sondage TNS Sofres réalisé pour le compte de l’Association des maires de grandes villes de France (AMGVF). Les sondés sont par ailleurs une minorité à savoir que des métropoles seront bientôt créées par la loi…

Cet article fait partie du dossier:

Municipales 2014 : carnet de campagne

voir le sommaire

© Fotolia Spécificité de l’électorat dans les grandes villes: leurs habitants placent la sécurité comme l’enjeu n°1, devant l’emploi.

La sécurité est la priorité numéro 1 des habitants des grandes villes, selon un sondage TNS Sofres(1) pour Le Point et l’Association des maires des grandes villes de France (AMGVF) publié le 25 septembre à l’occasion de la Conférence des villes organisée par l’association d’élus.

« Quels sont les problèmes les plus importants dont votre maire devrait s’occuper en priorité dans les prochaines années ? », a demandé TNS Sofres aux sondés. 45% de ceux-ci ont mentionné en premier lieu « l’emploi et le développement économique », qui précèdent de très peu (43%) les impôts locaux. Vient ensuite « la sécurité des habitants », citée par 37% des personnes interrogées (plusieurs réponses étaient possibles). Toutefois, cette proportion atteint 52% dans les villes de 100 000 habitants et plus, ce qui fait de ce thème le premier sujet de leurs préoccupations.

34% mentionnent « la circulation et le stationnement ». Viennent ensuite, mais bien plus loin, le logement (22%), la propreté et le ramassage des ordures ménagères ainsi que l’environnement et les espaces verts (17% de réponses chacun). L’aide aux personnes défavorisées (15%) et l’aide aux familles (12%) ferment la marche.

Entre baisse des impôts et services publics performants, difficile de choisir
Pour créer des emplois dans leur commune, seuls 39% des sondés font confiance à leur maire, 61% ne lui faisant pas confiance. Les proportions sont identiques pour ce qui concerne la confiance dans le maire pour « protéger des gens comme vous des conséquences de la crise ».

Les Français sont d’autre part partagés sur l’arbitrage à rendre entre amélioration des services publics et baisse des impôts. 54% pensent que les maires devraient en priorité « réduire les services publics locaux pour diminuer les dépenses publiques et faire baisser les impôts locaux ». 46% estiment qu’ils devraient d’abord « améliorer les services publics locaux pour mieux répondre aux besoins de la population, quitte à en augmenter les coûts ».

Les métropoles ? Quelles métropoles ?…
Par ailleurs, 27% seulement des personnes interrogées déclarent avoir entendu parler de la création d’un statut de métropole, actuellement examinée au Parlement. Ils sont toutefois 41% dans les villes de plus de 100 000 habitants à en avoir entendu parler.

Quant à savoir quelles collectivités locales devraient prendre plus d’importance à l’avenir, les sondés placent en tête les intercommunalités (49%), devant les communes (40%). Les régions et les départements ne recueillent que 26% et 22% respectivement de mentions.

Le suffrage direct plébiscité pour les intercommunalités
D’autre part, 68% des sondés se disent favorables (dont 44% assez favorables) au regroupement des petites communes « pour former des communes plus importantes ». Le pourcentage est plus faible chez les résidents des communes de moins de 1 000 habitants : 55% d’avis favorables, 45% d’avis défavorables.

Enfin, massivement, puisqu’ils sont 74% dans ce cas, les Français sont favorables à l’élection au suffrage universel direct des présidents d’intercommunalité. Seulement 26% sont pour le maintien du système actuel, à savoir la désignation des conseillers communautaires par les conseillers municipaux des communes membres.

Note 01:

Sondage réalisé en ligne du 13 au 16 septembre, pour la Conférence des villes organisée mercredi à Paris par l'AMGVF. Echantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus - Retourner au texte

Sommaire du dossier

18 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous