publicité

 

Réagir
MANDAT 25/06/2013

Collaborateurs de cabinet : se présenter ou pas en 2014

par Laurence Denès
elu-collaborateur-mandat-cr-lestienne-cdm-269 © P. Lestienne

De nombreux collaborateurs de cabinet envisagent de se présenter aux élections municipales. Une ambition légitime pour ces « professionnels du politique », dont l’expérience acquise aux côtés de l’élu est un atout important. Leur parcours électif est-il pour autant facilité ? Et de quel prix leur faut-il payer cette ambition ?

Cet article fait partie du dossier:

Collaborateurs de cabinet : les résultats de notre Enquête 2014

voir le sommaire
« Certes, il est tout à fait possible de s’épanouir comme collaborateur de cabinet sans jamais avoir le désir de traverser le miroir, mais entre les uns, arrivés à ce poste par militantisme, et les autres, dont l’orientation procède d’études spécifiques (droit, IEP, masters spécialisés…), la motivation trouve invariablement sa source dans l’intérêt, voire la passion, pour la fonction publique et politique », rappelle d’entrée Christophe Le Ciclé, directeur de cabinet à Dreux agglomération (28). De la pratique d’un métier très « technique » à l’ambition de mettre soi-même en œuvre « sa » vision de la collectivité, le pas est donc des plus naturels pour des dizaines de professionnels… L’appétence élective peut s’éveiller avec le temps. « Au fil des années, l’idée a peu à peu émergé de m’y coller et j’ai juste attendu de me sentir fin prêt pour le faire », raconte Jean-François Vigier, aujourd’hui chargé d ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous