publicité

 

Réagir
Urbanisme - Entretien 20/06/2013

François Mazuyer, géomètre-expert : « Nous jouons un rôle de coordonnateur »

par Martine Kis
mazuyer-cr-mazuyer © O.N.G.E.

Nouvellement réélu à la tête de l'ordre national des géomètres-experts, François Mazuyer expose les priorités de la profession. Il se félicite de l'entrée de l'AFUP dans le projet de loi Duflot sur le logement et l'urbanisme.

Les géomètres-experts voient loin. Ils connaissent déjà le thème de leur congrès qui aura lieu en septembre 2014 : « Risque et aménagement ». François Mazuyer, réélu président du Conseil supérieur de l’ordre des géomètres-experts, le 18 juin, en explique les choix.

Le Courrier : D’où vient cette priorité, le risque et l’aménagement, que vous vous êtes fixée ?

François Mazuyer : Ce thème vient d’une réflexion que nous portons depuis deux ans sur la cartographie des occupations de la bande littorale, qui n’existe pas et que nous allons étendre à tous les risques. Les géomètres-experts souhaitent en effet participer à la réalisation d’une cartographie recensant toutes les modalités d’occupation du sol : logement, activité, tourisme, agriculture etc., y compris les concessions, dont nombre ne sont plus connues. De quoi permettre d’anticiper les conséquences de la montée des eaux, des modifications d’occupation et de l’imperméabilisation des sols.

Aujourd’hui, la connaissance et la gestion du risque s’appuient sur l’antériorité. Il n’y a pas de prospective ni d’anticipation. On ne peut plus se contenter de réfléchir en fonction de la crue centennale.

Cette réflexion a été initiée au Canada et en Nouvelle-Zélande, elle est portée par l’Europe puisqu’un projet de directive européenne tend à rendre cette cartographie obligatoire.

–  Comment, au jour le jour, intervenez-vous auprès des collectivités ?

F.M. Nous intervenons sur les champs de l’urbanisme réglementaire, sur les cartes communales, le PLU, le SCOT. Nous participons à l’aménagement par la conception de ZAC, de lotissement, de centres bourgs… Enfin, nous avons une activité de conseil, par exemple sur les voiries, les réseaux, le financement des équipements publics. Nous intervenons en général avec une équipe pluridisciplinaire. Selon les problématiques locales se sera avec un paysagiste, un bureau d’études voirie et réseaux, un architecte, un géologue, un sociologue… Etant implantés partout sur le territoire, nous jouons souvent un rôle de coordonnateur.

–  Vous avez participé à la concertation sur le projet de loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR). Qu’en pensez-vous ?

F.M. Effectivement, nous avons participé à quatre ateliers en janvier. Nous sommes satisfaits de voir quelques-unes de nos propositions retenues. Comme la consécration de l’Association foncière urbaine de projet (AFUP). Elle vient compléter le projet urbain partenarial (PUP), créé en 2009 par la loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion, la loi MOLLE, qui repose sur l’initiative privée.

 

© O.N.G.E.
L’Association foncière urbaine de projet (AFUP) va faire sauter le verrou du blocage du propriétaire qui refuse de vendre, grâce à la possibilité du délaissement”

–  Quel est donc l’intérêt de l’AFUP ?

F.M. On constate souvent qu’il existe des terrains constructibles sur le PLU, mais inconstructibles de fait, à cause de problèmes d’accès, de raccordement de réseaux etc. Le problème peut être résolu par le remembrement de parcelles mitoyennes grâce à la contractualisation entre la collectivité et les propriétaires. Par rapport à l’Association foncière urbaine autorisée (AFUA), peu utilisée car trop complexe, l’AFUP va faire sauter le verrou du blocage du propriétaire qui refuse de vendre, grâce à la possibilité du délaissement. Le propriétaire se verra donc proposer une parcelle équivalente ailleurs. Ceci permettra de mettre en valeur des fonds de parcelles contiguës, des friches industrielles et artisanales.

Réagissez à cet article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous